jeudi 8 janvier 2009

Dans le silence d'un envol...

L'aigle invisible est en vousRochers surgis  de nos rêves En vous le volEn vous la flammeEn vous la nuit fulgurante Promesse tenueGeste retenuVous êtes en nous le pur souffle Que nous ignirions Rochers surgis de nos rêvesL'invisible aigle est en vous Embrassant Yinendossant Yang Frayant en nous la voie sûre Que nous ignirions Sol craqueléCiel constelléEt nous votre élan charnel A l'aube sur toutes routesVous dressez vos corps ailés Parfois sous nos mains calleusesBrisant les... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 23:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 4 novembre 2008

le veilleur d'invisible et la tisseuse de silence

    avec juste quelques brins de vent...  
Posté par ombretlumiere à 19:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 31 octobre 2008

Sérénité

Posté par ombretlumiere à 20:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 27 octobre 2008

Voyage dans les contrées de l'imaginaire

Posté par ombretlumiere à 12:09 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 22 octobre 2008

L'amour est un long voyage...

Aimer une personne est un long voyage — roches, chutes d'eau et l'ombresoudain, dilatéele couvert des forêts,parfois des éclairssur le silence si vaste de la mer et des routes surélevées, des cris des rues soudain plongées dans une lumière inconnue. Aimer quelqu'un, des milliers, chacun c'est comme tenir une carte dans le vent. On n'y parvient pas mais mon cœur on me l'a mis au centre de la poitrine pour ce haut, merveilleux défaut. Sur les hauts plateaux de chaque nuit me voici avec... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 20 octobre 2008

Obscure lucidité

Je passe, et par la magie de ce simple passage de maraudeur, ma pensée, flottant tout à coup dans l'intensité des choses, possède à nouveau le monde, mais de façon absolument non possessive. Ma pensée confrontée au monde comme à un bloc de non-sens rejoint une étrange beauté qui ne dépendait que d'un coup d'œil, d'un coup de dés.Où se trouve le « bon côté des choses » ? Je n'en sais rien, mais je sais qu'il existe et que cela suffit. Et je sais qu'une vigilance et une résistance sont possibles.Je deviens l'anti-vigile,... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 00:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 19 septembre 2008

les chemins sont circulaires

Mais c'est peut-être vrai, ce qu'il dit, que tous les chemins sont circulaires et qu'ils ne mènent pas quelque part mais à l'intérieur de soi, parce que le brouillard de nos peurs est trop épais, et les routes qui ont l'air de mener ailleurs sont des illusions Alessandro Baricco
Posté par ombretlumiere à 07:04 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 14 avril 2008

Territoires sauvages

Résignation, tel est le mot de la grande défaite. La vie est un trajet long et fatigant. Comme un train de grande ligne qui doit, à l'occasion, traverser des régions en guerre et des territoires sauvages. Je veux dire que le chemin est semé d'embûches et le déraillement un accident assez banal. II y a mille façons de perdre le cap. Par exemple, on peut aller tout droit en enfer pendant quelques années. D'autres, en revanche, ne sortent jamais des rails, ils se contentent de ralentir, roulent de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 08:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,