samedi 5 septembre 2015

je lis comme je reve

  Je lis comme je reve, intensement, une vie boulversante qui impregne et s'evapore, une empreinte invisible et amnésique seule subsiste.                      
Posté par ombretlumiere à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 26 août 2015

chacun de nous est la page d'un livre

                        "Jasper Gwyn disait que chacun de nous est la page d'un livre, mais d'un livre que personne n'a jamais écrit et que nous cherchons en vain dans les rayonnages de notre esprit. Il m'a dit que ce qu'il essayait de faire était d'écrire ce livre pour les gens qui venaient le voir. Il fallait réunir les bonnes pages. Il était sûr d'y arriver." Mr Gwyn de Baricco
Posté par ombretlumiere à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 22 novembre 2014

Les ailes des esprits dans les pages des livres

poésie reprise en musique par Chanson Plus Bifluoree que je vous invite à decouvrir - Ecrit après la visite d'un bagne                                                   "Dieu, le premier auteur de tout ce qu'on écrit, A mis, sur cette terre où les hommes sont ivres, Les ailes des esprits dans les pages des livres. Tout homme ouvrant un livre y trouve une aile, et... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 9 novembre 2014

Les livres, ces infimes morceaux d'âmes

  "Les livres portaient les espoirs démesurés et les doutes abyssaux de leurs auteurs, ce qu'ils avaient vécu et ce qu'ils auraient aimé vivre, ainsi que d'infimes morceaux d'âme dont ils n'avaient pas conscience" Sous les couvertures de Bertrand Guillot      
Posté par ombretlumiere à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 29 juillet 2011

Nous lisons parce que ça ne sert à rien

  "La lecture n'est pas contre la vie. Elle est la vie, une vie plus sérieuse, moins violente, moins frivole, plus durable, plus orgueilleuse, moins vaniteuse, avec souvent toutes les faiblesses de l'orgueil, la timidité, le silence, la reculade. Elle maintient, dans l'utilitarisme du monde, du détachement en faveur de la pensée. Lire ne sert à rien. C'est pour cela que c'est une grande chose. Nous lisons parce que ça ne sert à rien. "   Dantzig Pourquoi lire?  
Posté par ombretlumiere à 18:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 31 mai 2011

L'alchimie invisible des signes tracé

  "Je ne connaissais ni le titre ni l'auteur de ce roman. Je l'ai feuilleté et me suis arrêté au hasard sur un paragraphe. J'ai lu trois fois dix lignes à cinquante pages d'intervalle. Il y a dans la lecture quelque chose qui relève de l'irrationnel. Avant d'avoir lu, on devine tout de suite si on va aimer ou pas. On hume, on flaire le livre, on se demande si ça vaut la peine de passer du temps en sa compagnie. C'est l'alchimie invisible des signes tracés sur une feuille qui s'impriment dans notre cerveau. Un livre, c'est un... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 23 mars 2011

Entre les lignes

  "Dans certains cas, les histoires peuvent nous venir en aide. Elles peuvent parfois nous montrer le chemin.Et surtout elles peuvent nous rappeler notre condition, percer l'apparence superficielle des chose et susciter en nous l'intuition des courants et des profondeurs sous-jacents."   Alberto Manguel La cité des mots  
Posté par ombretlumiere à 23:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 6 février 2011

Les mots sont souvent des titres qui s'ignorent.

  Ils avaient raison tout ce recycle, le monde regorge de matériaux disponibles.  Les meilleurs titres hibernent dans l'attente d'un réveil. En pleine lumière. Ils résonnent de leurs proies échos. Sournois, ils surgissent à l'improviste dans le mouvement de nos bras, dans notre sommeil, nous piègent au creux d'une conversation, dans le brouhaha ou le silence, et soudain s'imposent, se dressent en poteaux indicateurs désignent tout à la fois une direction, une posture, un état. Il suffit de les suivre. Vus... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 8 janvier 2011

la lecture est un rêve libre

    " "Pourquoi écrire" Chacun a ses raisons : pour celui-ci, l'art est une fuite ; pour celui-là, un moyen de conquérir. Mais on peut fuir dans un ermitage, dans la folie, dans la mort; on peut conquérir par les armes. Pourquoi justement écrire, faire par écrit ses évasions et ses conquêtes ? C'est qu'il y a, derrière les diverses visées des auteurs, un choix plus profond et plus immédiat, qui est commun à tous. Nous allons tenter d'élucider ce choix et nous verrons si ce n'est pas au nom de leur choix... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 11 juin 2010

Le petit conteur

..."au loup" racontait il... ... avec dans la voix ce frissonnement plein de cette  peur profonde mêlé au délice de se savoir sans danger en vérité...   et... «Il est très bon d’écouter des histoires. C’est agréable et, parfois,ça rend meilleur.» nous souffle Mahâbhârata      
Posté par ombretlumiere à 19:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,