samedi 1 novembre 2014

La solitude elle, elle est là, là partout, elle est déjà là rien que pour donner du relief aux moments qu'on passera ensemble

"Qu'est-ce qu'on peut y faire, quand une frontière a du sens pour l'un mais pas pour l'autre ? Qu'est-ce qu'on fait ? On s'engueule, on en rie, on contourne, on détourne, on essaye de pas trop se foutre sur la gueule, on avance, on parlemente, on abandonne et on recommence. Des limites sont déjà tracées, d'autres se tracent encore. On veut passer la limite pour pouvoir rencontrer l'autre, pour mieux se découvrir à travers l'autre. Ça n'est possible qu'en passant la limite. A un moment, il faut se mettre en danger, à un moment il... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 28 juillet 2011

Filles du vent

  Notre absence nous définit et notre solitude un rêve de terre ouvre les mots sur la mer le temps nous rouvre à l’enfance sculptés d’ombre et de lumière nous nous tenons visages à gauche du soleil comme à côté des épines la plage des cœurs de l’espace naît le vide l’animé et le silence entre les pages est souffle entre les souffles    Amina Saïd  Sables funambules              
Posté par ombretlumiere à 16:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 3 avril 2011

Sur nos îles minuscules

"Certains pensent que c'est la souffrance qui sépare les êtres. Nous savons que c'est la vie qui isole. Être, c'est être tout seul.  Aussi, nous ne nous jetons pas stupidement les uns sur les autres. Nous nous regardons à distance et avec amitié. Nous nous parlons avec économie et avec porte-voix. Nous sommes des naufragés, plantés sur nos îles minuscules. Mais nos îles sont voisines."  Lydie Violet Marie Desplechin    La vie sauve  
Posté par ombretlumiere à 18:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 16 avril 2010

au plus secret

invisible aux refletsinconnu et intimeplus vraiqu'une simple certitudeau plus secretsans trêvese fraye un chemins'échappe justeparfoisincompréhensibleun tremblementun souffleun mot au bout des lèvresun éclat au bord des yeuxune image floue a demi effacéeun secret qui franchita peine la ligne qui le retientjuste passer la portejuste une fois une petite fois vers la lumièrelà où se trouvele jour devant les paupièredans le dédale obscur du corpsaffolé errantsurgit pourtant à l'improvistetoujours sans s'annoncerde l'autre coté de la... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 7 novembre 2009

La diagonale du vide

  Dans le gîte d'Ardèche, elle avait pris le temps de m'expliquer ce que les géographes appellent, en France la Diagonale du vide, et je finissais par me demander s'il n'existait pas, dans ma vie comme dans celle de chaque individu, une diagonale analogue, large bande de solitude et d'abandon où les sensations sont atténuées, les événements absents. Comme si les temps forts, les aventures, les grandes et les petites passions avaient toujours lieu ailleurs, au loin, dans quelque Afghanistan mental, dans le roman de la vie des... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 19 novembre 2006

Pommes oubliées...

  Tendresse  Mon coeur ne bat que de ses ailesJe ne suis pas plus loin que ma prisonO mes amis perdus derrière l'horizonCe n'est que votre vie cachée que j'écouteIl y a le temps roulé sous les plis de la voûteEt tous les souvenirs passées inaperçusIl n'y a qu'à saluer le vent qui part vers vousQui caressera vos visagesFermer la porte aux murmures du soirEt dormir sous la nuit qui étouffe l'espaceSans penser à partirNe jamais vous revoirAmis enfermés dans la glaceReflets de mon amour glissé entre les pasGrimaces du... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 11:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,