samedi 5 septembre 2015

je lis comme je reve

  Je lis comme je reve, intensement, une vie boulversante qui impregne et s'evapore, une empreinte invisible et amnésique seule subsiste.                      
Posté par ombretlumiere à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 3 décembre 2011

Dans la forêt des souvenirs perdus

                "La vie est un labyrinthe inextricable, et chaque être, perdu dans sa solitude, erre en silence pour chercher une quelconque issue au tragique destin de son existence. Seuls les fils d'Ariane que sont les liens d'amitié et d'amour, qu'il tisse avec les autres êtres dans ce même labyrinthe, lui donnent le courage de continuer à chercher et à avancer chaque jour. Sans ces fils d'Ariane, l'être humain sombrerait dans la folie, comprendrait qu'il n'est rien et se donnerait... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 11:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 29 novembre 2011

La poésie rêve ce que j'oublie

      Dire: Faire   Entre ce que je vois et dis, entre ce que je dis et tais, entre ce que je tais et rêve, entre ce que je rêve et oublie, la poésie. Elle glisse entre le oui et le non : elle dit ce que je tais, elle tait ce que je dis, elle rêve ce que j'oublie. Elle n'est pas un dire : elle est un faire. Elle est un faire qui est un dire. La poésie se dit et s'entend : elle est réelle. Et à peine je dis elle se dissipe. « elle est réelle », Est-elle ainsi plus réelle? Idée palpable,... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 1 septembre 2011

Tu ne rêves pas en vain

    Jeunesse qui t'élancesDans le fatras des mondesNe te défais pas à chaque ombreNe te courbe pas sous chaque fardeauQue tes larmes irriguentPlutôt qu'elles ne te rongentGarde-toi des mots qui se dégradentGarde-toi du feu qui pâlitNe laisse pas découdre tes songesNi réduire ton regardJeunesse entends-moiTu ne rêves pas en vain.Andrée Chedid Jeunesse "Tant de corps et tant d'âme"  
Posté par ombretlumiere à 11:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 27 août 2010

le glaneur de rêves

  Je réalise combien le passage sur ces pages  m'apporte cette respiration qui permet d'avancer d'un pas léger et rempli.. Trouver le temps seulement... Et que du contours difficile des jours, de l'inextricable complication qui s'imprime à ma peau ne reste que l'essentiel, cet élan qui me porte.
Posté par ombretlumiere à 22:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 30 janvier 2010

Un peu de rêve sur les toits

      Parfois en levant le nez, on aperçoit une paire de chaussures bizarrement accrochée en l'air...   Petit clin d'œil à Tim Burton qui distille dans nos quotidien un peu de poudre de rêve...    
Posté par ombretlumiere à 11:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 15 janvier 2010

Les rêves qui nous font avancer

"Il y a des rêves qui nous tiennent endormis et des rêves qui nous tiennent éveillés. Mon désir de partir me donnait une énergie inépuisable, une force constante, renouvelée, plus grande que moi, capable d'outrepasser toute limite, y compris celle du bon sens. Lorsque nous nous retournons sur notre vie, elle nous apparaît bourdonnante de « pourquoi » que nous n'entendions pas, fourmillante de carrefours où nous n'apercevions que des lignes droites. Bien sûr, fils. Les rêves ne nous apprennent pas ce qui va se passer mais ce... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:14 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 7 novembre 2008

la chambre aux secrets

Posté par ombretlumiere à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 29 septembre 2008

Le monde du rêve n'existe pas moins fort que le monde réel.

Le faiseur de rêves... "Je m'assieds sur la banquette. Je passe la main dans mes cheveux et j'attends que le chagrin se retire. Il finit toujours par se retirer. Je regarde vers le mur du fond de la cuisine. Il s'agit de vérifier la présence ou l'absence de la mirifique porte bleue. Je sais parfaitement que je ne dispose pas d'une remise et encore moins d'un cagibi somptueux aux airs de salle de bal. J'ignore ce que j'espère. Peut-être croiser le mirage de Mme Cohen, la douanière de l'autre espace, du monde... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:51 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 7 septembre 2006

Rêve

  RÊVE A l’aube de ce jour j’ai vu naître une étoileDans ce cœur mon amour une filante s’est invitéeElle éclaire tes premiers pas d’une couleur de libertéElle te berce dans ses bras, elle te berce dans ses voiles Moi je t’offre des poussières et puis le monde entierLes neiges éternelles que les hommes ont délaisséesMoi je t’offre cette brume sillonnant les rivièresLe soleil, jardins de dunes, une rose dans le désertRêve mon enfant, les yeux ouverts les yeux fermésRêve mon enfant la tête en l’air, la voie lactée !Rhoulm... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,