samedi 5 septembre 2015

je lis comme je reve

  Je lis comme je reve, intensement, une vie boulversante qui impregne et s'evapore, une empreinte invisible et amnésique seule subsiste.                      
Posté par ombretlumiere à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 30 novembre 2011

Lire est une manière de donner son épaisseur et son sens au monde qui vous entoure

" Lire n'est pas une façon de « s'enfermer dans les livres », ou de tourner le dos au présent, au contraire. C'est une manière de donner son épaisseur et son sens au monde qui vous entoure. L'univers des livres peuple le monde réel de ses fantômes absolument vivants. Comme dans une grande ville, où le présent le plus moderne rencontre les restes du passé, produisant une espèce de commotion historique constante."   "Nous agissons comme nous le pouvons, dans une semi-obscurité, dans la crainte et le tremblement,... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 29 juillet 2011

Nous lisons parce que ça ne sert à rien

  "La lecture n'est pas contre la vie. Elle est la vie, une vie plus sérieuse, moins violente, moins frivole, plus durable, plus orgueilleuse, moins vaniteuse, avec souvent toutes les faiblesses de l'orgueil, la timidité, le silence, la reculade. Elle maintient, dans l'utilitarisme du monde, du détachement en faveur de la pensée. Lire ne sert à rien. C'est pour cela que c'est une grande chose. Nous lisons parce que ça ne sert à rien. "   Dantzig Pourquoi lire?  
Posté par ombretlumiere à 18:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 27 juillet 2011

" La lecture : une ampoule s'allume et éteint ce qui l'entoure. "

  "Tout s'est libéré. J'ai lu. J'ai lu, et il m'a semblé voir la lumière. Cela n'a duré qu'un instant. C'était surtout les lumières que j'avais vues, aperçues, dans le sens XVIIIe siècle du terme. Pourquoi lire ? Pour devenir moins borné, perdre des préjugés, comprendre. Pourquoi lire ? Pour comprendre ceux qui sont bornés, ont des préjugés et aiment ne pas comprendre. L'obscurité est utile à connaître. Elle fait partie de la littérature, volontairement ou pas. On peut dire que c'est une de ses singularités et une de ses... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 1 octobre 2010

En tout lieu, toute heure, lire, toujours et encore...

"J'écrivais encore des lettres à l'époque, je croyais encore à ce qui est écrit, è ce qui est imprimé, à ce qui peut-être lu. Cela ne devait pas durer. entretemps, j'étais devenu bibliothécaire, je travaillais avec les livres, j'achetais de livre, il m'arrivait d'en emprunter. Mais lire? Autrefois oui, et même plus qu'il n'eut fallu, je lisais tous le temps, au lit, en mangeant, a bicyclette aussi. Fini, terminé. Lire signifie collectionner et collectionner signifie conserver, et conserver signifie se souvenir, et se souvenir... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 17:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,