mercredi 30 septembre 2015

A quelle lumière découvrir la beauté des choses ...

  En ces aubes où fermente la nuit De quel élan gravir? De quel œil contempler villes visages siècles douleurs espérance? De quelles mains creuser un sol toujours fécond? De quelle tendresse chérir vie et terre Abolir la distance Cicatriser l'entaille? A quelle lumière découvrir la beauté des choses Obstinément intacte sous le squame des malheurs? Andrée Chedid  
Posté par ombretlumiere à 10:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 2 mai 2011

Sentir battre en soi un cœur régulier

        Tout est affaire de forces à reprendre. C'est cela qu'il nous permet de faire ici. Se reposer. Reprendre des forces. Réfléchir. Retrouver la force de réfléchir et d'envisager les choses dans le calme. Trier, se délester, choisir. Et pour ça, la première chose, est de dormir. Ensuite il faut manger, le plus simplement possible. Puis marcher, s'asseoir et se laisser envahir. Par la lumière, les bruits, les parfums, sentir sa peau et tout ce qui la touche, l'effleure, la caresse. Respirer. Je... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 21:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 25 novembre 2009

Too deep for tears

What though the radiance which was once so bright    Be now for ever taken from my sight,         Though nothing can bring back the hour     Of splendour in the grass, of glory in the flower;           We will grieve not, rather find           Strength in what remains behind;          In the primal sympathy           Which having been must ever... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,