mercredi 9 novembre 2011

Le seul bien qui reste

 Amour, amour. Ce mot qu'au  travers les chansons, emplit l'air en Occident comme l'odeur de l'essence jusqu'à l'écœurement, l'ai-je jamais prononcé de ma vie ? Il s'y mêle tant d'instincts troubles, tant de besoins immédiats, de complaisances envers soi, d'exigences envers l'autre de cette détestable volonté de possession et de domination, que je n'ose plus guère y mettre un contenu. A l'heure décisive, néanmoins, je suis tenu de regarder en face ce sentiment trop passionnel, que par la force des choses j'ai... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 19:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 1 février 2010

Credo

  je croisqu'il faut prendre appuisur le vents'agenouiller en meret se vouerà l'infini je crois qu'il faut penser comme chute une météorite comme pleure une étoile-mère qu'il faut saisirl'intime conscience de son désastrepour commencera vraiment sourirepour s'aventurerau plus bleu du bleu Zéno Bianu  Dans le feu du bleu
Posté par ombretlumiere à 17:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 10 septembre 2009

Sauvageons des grêves

 
Posté par ombretlumiere à 13:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 27 mai 2009

Au fil du vent

Posté par ombretlumiere à 09:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 26 mars 2009

Entre ciel et terre

Entre ciel et terre... un peu là, un peu ailleurs surtout un peu plus loin  bientôt je m'absente quelque temps le temps d'aller voir ... et puis le temps de revenir et de prendre un peu plus de temps... A bientôt ...et dans un rayon s'enfuit...
Posté par ombretlumiere à 10:02 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 16 février 2009

Entre parenthèse

Quelque fois le temps est si clément qu'il y a presque une parenthèse qui s'ouvre entre nous et le non-sens du monde. Je crois que c'est aussi entre parenthèse que le hasard nous parle le mieux, qu'il apporte ses précisions indispensables, son faisceaux de recoupements qui amusent notre errance. Il faut juste une lecture attentive, ne pas sauter des lignes. Valérie Boronad  Les constellations du hasard
Posté par ombretlumiere à 12:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 22 juillet 2008

Le jour file vers la nuit

        L'instant est un point, mais un point profond, insondable.. Atomisé, coloré, l'instant permet le voyage immobile, ou l'immobilité à grande vitesse. Pierre Péju  La vie courante
Posté par ombretlumiere à 21:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 20 mai 2008

Tu t'en vas sans moi, ma vie.

  Tu t'en vas sans moi, ma vie.Tu roules.Et moi j'attends encore de faire un pas.Tu portes ailleurs la bataille.Tu me désertes ainsi. Je ne t'ai jamais suivie.Je ne vois pas clair dans tes offres.Le petit peu que je veux, jamais tu ne l'apportes.A cause de ce manque, j'aspire à tant.A tant de choses, à presque l'infini...A cause de ce peu qui manque, que jamais tu n'apportes. Henri Michaux "La nuit Remue"
Posté par ombretlumiere à 06:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 12 mai 2008

Combien y a-t-il de vies dans une vie ?

"Je ferme les yeux. Je me laisse lentement glisser dans une eau trouble. Je songe. Je rêve.  L'amour se raconte-t-il ? Les vies se racontent-elles ? Pas le fil le long duquel elles se sont déroulées, qui imprime des faits, des étapes, des périodes, non, pas ce fil-là, lisible, plat, objectif, mais l'intérieur des vies, leur frémissement, leur fragilité, leur manière bien à elles de palpiter, d'être au monde et de risquer, parfois, de s'y soustraire ? Comment raconter le désir d'une vie ? À une étendue, vaste, lente ? À... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 21:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,