lundi 27 septembre 2010

la face cachée des choses

  Je collectionnais les pierres qui étaient tout à fait différentes de celles que l'on trouvait à la maison. Chez nous, il y avait surtout des galets arrondis et lisses tandis qu'ici les pierres ressemblaient à du verre. Si on les jetait sur le sol dur, elles éclataient et les morceaux étaient coupants comme des lames. Mira les appelait "pierre de feu". Elles étaient en majorité brun clair, gris-brun ou noires, rarement blanches. les galets du Rhin que nous avion chez nous ne se cassaient pas. A une époque, je brisais de... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 11:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 9 juin 2009

Profondeurs incertaines

"Y a t-il un mystère sous la surface de l'activité humaine? Ou tous les hommes sont ils entièrement tels que le révèlent leurs actions accomplies en plein jour?C'est étrange au plus haut point mais la réponse change en moi avec la lumière qui tomber sur la ville et le Tage. Si c'est la lumière magique d'une scintillante journée d'aout qui projette des ombres nettes, aux arêtes vives, alors l'idée d'une profondeur humaine cachée m'apparait singulière, fantasme curieux, un peu touchant... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 6 décembre 2006

La vie rêvée des mots...

 Le sens caché des mots... La vie des mots au-delà d'eux-mêmes, au-delà de nous-même,  de ceux porteur de tout ce qui nous échappe...De ce qu'ils nous disent au- delà des lignes écrites ou des mots prononcés... De ce qu'ils nous murmurent de leur vérité cachée. Ce qu'ils nous disent la nuit et que nous  oublions d'entendre au matin...Ces mots qui nous délivrent d'une matérialité pesante, ces mots qui de la terre nous raccroche au ciel...Et  parfois (souvent?) ces mots de vent,  je les envoie au ciel mais... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,