samedi 19 septembre 2015

La réalité?

    "La vérité n'est pas forcément dans la réalité, et la réalité n est peut être pas pas la seule vérité." Haruki Murakami Les chroniques de l'oiseau à ressort  
Posté par ombretlumiere à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 18 septembre 2015

Les sons silencieux

Je n'ai pas abandonné l'espoir de te faire connaître le silence, mais c'est une chose incroyablement difficile. Nous sommes perdus entre les bruits, partout, tout le temps, ça grogne, ça tempête, ça chuinte, ça gémit, ça bruisse, ça...- Et c'est ce qui rend le monde vraiment amusant, non ?- Pas seulement, à mon avis. Mais tu vois, pour réussir à créer une bulle insonorisée, c'est toute une affaire. Même dans mon bureau, au labo, des tas de petits bruits s'insinuent, comme les ronronnements des ordinateurs ou les tuyaux lointains... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 17 septembre 2015

Pour qui Comment Quand et Pourquoi

      PERLIMPINPIN   Pour qui Comment Quand et Pourquoi  Contre qui  Comment  Contre quoi C'en est assez de vos violencesD'où venez-vous Où allez-vous Qui êtes-vous Qui priez-vous Je vous prie de faire silencePour qui  Comment  Quand et Pourquoi S'il faut absolument qu'on soitContre quelqu'un ou quelque choseJe suis pour le soleil couchantEn haut des collines désertesJe suis pour les forêts profondesCar un enfant qui pleureQu'il soit de n'importe oùEst un enfant qui pleureCar un... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 21:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 16 septembre 2015

Je suis un enfant parce que c'est le seul mot que je trouve pour dire combien c'est bon d'aimer les choses les plus infimes

"Je suis un enfant parce que c'est le seul mot que je trouve pour dire combien c'est bon d'aimer les choses les plus infimes, d'en tirer du plaisir sans honte, mais aussi d'être soucieuse, comme les enfants seulement le sont, soucieuse, orageuse, légère." Buvard de Julia Kerninon
Posté par ombretlumiere à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 15 septembre 2015

Le guetteur d'infini

Posté par ombretlumiere à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 13 septembre 2015

Comme le courant d’un fleuve

"Dans la vie, nous sommes impuissants face à certaines réalités, je le sais bien. Très peu de choses dépendent de notre volonté, dans la plupart des cas, les événements nous entraînent comme le courant d’un fleuve, ils s’enchaînent sans rapport avec notre volonté sur l’immense paume de la main d’une instance supérieure." Le restaurant de l'amour retrouvé de Ito Ogawa
Posté par ombretlumiere à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 13 septembre 2015

les trains que l’existence nous offre

                                La difficulté de faire un choix vient de ce que, souvent, nous n’avons que quelques minutes pour l’opère alors même que, dans cet espace de temps ridiculement court, toute notre vie peut basculer. La vie réussit généralement aux personnes qui sont capables, parfois sans le savoir de faire les bons choix rapidement. Une sorte d’instinct les pousse à accomplir ce qu’il ya de meux pour eux, et les mène dans la bonne... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 12 septembre 2015

L'enfant est un dévorant qui avalerait le monde

"On oublie si vite nos rêves et nos désirs d'enfant , on les dilue pour les rendre acceptables, innocents et jolis. On ne se souvient que d'un monde doux et tranquille , alors que la pureté même de l'enfance est tout entière dans cette violence que tu dis sans détours.L'enfant est un dévorant qui avalerait le monde , si le monde était assez petit pour se laisser saisir." La terre qui penche de Carole Martinez
Posté par ombretlumiere à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 11 septembre 2015

Le bonheur, le vrai, il est où ?

    "Crois-moi Seneque, le bonheur est dans l'instant et nulle part ailleurs. A mon âge, on le sait ! - Le Vieux a raison, dit Pabava avec placidité. Les Grecs le disaient déjà ! Mais le facteur ne se rendait pas. - J'y croirais volontiers à vos histoires d'instants, s'il n'y avait pas la mémoire...L’instant, d’accord. Si nous étions des êtres sans aucun souvenir, alors, oui. Va pour le bonheur comme une succession d’états de plaisir, de douceur. Mais il y a la mémoire, mes amis. Pourquoi... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 10 septembre 2015

Va vers ce qui te cicatrise...

  "Il n’y a pas de bien et de mal. Il n’y a que des circonstances. Va vers ce qui te cicatrise." BlondelEt rester vivant
Posté par ombretlumiere à 14:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,