mardi 8 mars 2011

Aussi vivant...

  Le désespoir n’a pas d’ailes, L’amour non plus, Pas de visage, Ne parlent pas, Je ne bouge pas, Je ne les regarde pas, Je ne leur parle pas Mais je suis bien aussi vivant que mon amour et que mon désespoir    Paul Eluard   Il arrive un moment où les bras ne sont plus assez grands, les mots trop petits pour protéger, consoler ceux que l'on aime... Juste être là et laisser faire le travail de la vie...
Posté par ombretlumiere à 16:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 7 octobre 2010

Entre ciel et terre

S'en vient les soirQui pose sa capuche Emplie d'ombre Sur toute choseTombe le silenceMilton "Milton était aveugle, tout comme le capitaine, c'était un poète anglais qui avait perdu la vue à l'âge adulte. Il composait plongé dans les ténèbres et c'était sa fille qui transcrivait ses poèmes. Nous rendons donc grâce à ses mains, en espérant toutefois qu'elles avaient une vie en dehors de la poésie, espérons qu'elles ont eu l'occasion de serrer quelque chose de plus doux et de plus chaud que le maigre bois de cette plume. Certains... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 13:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 16 avril 2010

au plus secret

invisible aux refletsinconnu et intimeplus vraiqu'une simple certitudeau plus secretsans trêvese fraye un chemins'échappe justeparfoisincompréhensibleun tremblementun souffleun mot au bout des lèvresun éclat au bord des yeuxune image floue a demi effacéeun secret qui franchita peine la ligne qui le retientjuste passer la portejuste une fois une petite fois vers la lumièrelà où se trouvele jour devant les paupièredans le dédale obscur du corpsaffolé errantsurgit pourtant à l'improvistetoujours sans s'annoncerde l'autre coté de la... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 22 février 2010

Ombre à ombre

Contre la façade du soir :ombres, feu, et silence.Pas vraiment le silence, mais son feul'ombreportée par un souffle.Pour pénétrer le silence de ce mur, je dois me dépouiller de moi-même.   Paul Auster  Disparitions Au hasard des livres, je découvre Paul Auster  poète aussi...
Posté par ombretlumiere à 21:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 14 février 2010

En nous fait halte la nuit

Nous sommes le lieu En nous fait halte la nuit Chaque fois        pour la première foisNous sommes l'instant En nous jaillit le jour Chaque fois          pour la première foisEn nous le lieu En nous l'instant Nous consentons à être          le jour dans la nuitPour toutes une foisFrançois Cheng Difficile en ce moment... Je fais halte pour un temps en attendant des jours meilleurs - je suis sûre que le dégel n'est pas si loin-. Peut-être même... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 19:31 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 1 février 2010

Credo

  je croisqu'il faut prendre appuisur le vents'agenouiller en meret se vouerà l'infini je crois qu'il faut penser comme chute une météorite comme pleure une étoile-mère qu'il faut saisirl'intime conscience de son désastrepour commencera vraiment sourirepour s'aventurerau plus bleu du bleu Zéno Bianu  Dans le feu du bleu
Posté par ombretlumiere à 17:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 22 janvier 2010

pas seulement l'oubli

Pas seulement la bouchemais la nuit sous la bouchela nuit dévêtueen fièvrela nuitde tous les mondesla nuit en éternités infimespas seulement la nuitmais la vie sous la nuittoujours neuvela vie resserréeen infinie première foisla vie apaiséela vie épuiséeen boule de vertigepas seulement la viemais le ciel sous la viejamais abandonnéle regard du cielses fricheset ses hauts-fondscomme un précipitéde larmes lointainespas seulement le cielmais la langue sous le cielmanuel d'immensitéétincelle entre deux pierressueur d'étoiles internespas... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 4 mars 2009

Les desirs les plus profonds

    Combien de fois dans ta vie, as-tu vraiment demandé quelque chose à quelqu'un ? Nous n'osons plus. Nous espérons. Nousrêvons que ceux qui nous entourent devinent nos désirs, que ce ne soit même pas la peine de les exprimer. Nous nous taisons. Par pudeur. Par crainte. Par habitude. Ou nous demandons mille choses que nous ne voulons pas mais qu'il nous faut, de façon urgente et vaine, pour remplir je ne sais quel vide. Combien de fois as-tu vraiment demandé à quelqu'un ce que tu voulais ? Laurent Gaudé... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 19:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 22 janvier 2009

les iles du silence

  mots figés dans la nuit indicibles cristaux imprononçables si jamaisils s'échappentde leur écrin de glacesurtout,surtoutne  touche pas des lèvres leur obscure clarté alors enfinils glissentse précipitentse mêlent s'entremêlentdans leur sillageentrainentd'autres encorequi se taisent sur la glaceun passage  se tracequi submergeles rives des rêves endormis parfois des ilesimprévisibles terres inconnuesémergent longtempsbienlongtemps après ... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 12 janvier 2009

Lire les yeux jusqu'à lire le ciel et que tout devienne bleu dans le ciel

Si nos yeux ne font pas de bruit c'est pour que nous puissions entendre tout ce que nous voyons et c'est que la vision du monde émet toujours des sons et que sans la vue nous serions dans le silence total et nous lisons et nous entendons les mots sous nos yeux et si nous ne pouvons pas lire avec les mains c'est que les mains font trop de bruit pour que nous puissions entendre les mots sous nos doigts et la vue laisse entendre toute chose mais le toucher étouffe toute voix le champ de vue n'est... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 17:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,