vendredi 4 février 2011

Souffle

Souffle Le souffle pousse, monte, s'épanouit, disparaît ; il nous anime et nous échappe ; nous essayons de le saisir sans l'étouffer. Nous inventons à cet effet un langage où se combinent la rigueur et le vague, où la mesure n'empêche pas le mouvement de se poursuivre, mais le montre, donc ne le laisse pas entièrement se perdre. Jaccottet    
Posté par ombretlumiere à 17:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 19 janvier 2011

Ce bleu dans la grisaille des jours

  "S'il n'est point d'âme ni de principe, au moins existe-t-il ce bleu, toujours près de s'entrouvrir dans la grisaille des jours, offert à quiconque et pour rien, telle la paume d'une main vide, et telle une promesse dont chacun doit savoir qu'elle ne sera point tenue. (...) De quoi écrire encore des livres, peindre des toiles, aimer, et composer de la musique. Pour essayer de retenir contre soi le jour." Maulpoix  
Posté par ombretlumiere à 18:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 5 décembre 2010

Entre équinoxe et solstice ...

Désolé  car je ne prends pas beaucoup ici... Besoin de prendre du temps de l'autre côté de la toile, là où le monde bouge et n'attend pas...  Mais je ne vous oublie et je compte bien quelque percée plus régulière par ici!!     Brusque irruption de l'hiver dans l'automne... Tout va trop vite... le temps qu'il fait, le temps qui passe... Mais c'est aussi ça que j'aime! Ces  accélérations du temps qui  prennent au dépourvu,  apportent d'autres joies même si cela oblige à en mettre... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 30 octobre 2010

Le reste est silence

     "Les souvenirs se construisent avec délicatesse avant de se poser dans la mémoire:  mais ils ne se figent pas, ils se transforment au rythme des sentiments qui les accompagnent, jusqu'au jour où il devient malaisé de distinguer la part de vérité qu'ils contiennent."  Le reste est silence de  Carla Guelfenbein   
Posté par ombretlumiere à 22:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 25 octobre 2010

Qui a un secret a une âme

    "Nous emportons avec nous lorsque nous crions pour la première fois dans le jour la perte d’un monde obscur, aphone, solitaire et liquide. Toujours ce lieu et ce silence nous seront dérobés. Toujours une caverne noire, des voies souterraines, des ombres avant soi, des sombres bords, une rive trempée hantent l’âme des hommes partout. Tous les vivipares ont leur tanière. C’est l’idée d’un lieu qui ne serait pas mien mais moi en personne.   Il s’agit d’un lieu avant un corps.   L’intimité qui fait... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 21:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 14 octobre 2010

Les mots, ses compagnons les plus dévoués...

"Les mots ont parfois le pouvoir des trolls et ils sont capables d’abattre les dieux, ils peuvent sauver des vies et les anéantir. Les mots sont des flèches, des balles de fusil, des oiseaux légendaires lancés à la poursuite des héros, les mots sont des poissons immémoriaux qui découvrent un secret terrifiant au fond de l’abîme, ils sont un filet assez ample pour attraper le monde et embrasser les cieux, mais parfois, ils ne sont rien, des guenilles usées, transpercées par le froid, des forteresses caduques que la... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 27 août 2010

le glaneur de rêves

  Je réalise combien le passage sur ces pages  m'apporte cette respiration qui permet d'avancer d'un pas léger et rempli.. Trouver le temps seulement... Et que du contours difficile des jours, de l'inextricable complication qui s'imprime à ma peau ne reste que l'essentiel, cet élan qui me porte.
Posté par ombretlumiere à 22:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 18 mai 2010

Aspirer à l'envol...

déchiffrer  l'insaisissable, chercher un passage, une délivrance, mais voilà je reste désespérément à terre le cœur plein de cette quête impossible ...le bleu du ciel est si bleu, si libre, si immense alors tant pis et qu'importe les chaînes il me restera toujours les yeux pour  la liberté bon promis bientôt bientôt je reprends courage et je passe sur vos pages, merci de vos passages doux comme une brise légère ...
Posté par ombretlumiere à 17:17 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 14 avril 2010

Le chant des étoiles et la rumeur du monde

Tu demanderas à quoi peut bien ressembler le son des étoiles. Nous verrons bien  mais je peux déjà te dire que cette fois encore, tu ne devras pas rester coincée entre tes deux oreilles. D'abord tu verras, tu auras l'impression que les sons viennent de toi, du plus profond de toi, qu'ils sont tiens. Mais si tu les écoutes bien, tu admettras qu'ils ne sont pas particuliers, qu'ils te traversent comme ils traversent les autres, seulement toi tu sais les entendre passer et si tu t'entraînes, tu sauras les reconnaître et les... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 10 avril 2010

La vie, c'est quelque chose d'immense...

Liverpool New York Liverpool Rio de Janeiro Boston Cork Lisbonne Santiago du Chili Rio de Janeiro Antilles New York Liverpool Boston Liverpool Hambourg New York Hambourg New York Gênes Floride Rio de Janeiro Floride New York Gênes Lisbonne Rio de Janeiro Liverpool Rio de Janeiro Liverpool New York Cork Cherbourg Vancouver Cherbourg Cork Boston Liverpool Rio de Janeiro New York Liverpool Santiago du Chili New York Liverpool Océan, plein milieu. C'est là, à ce moment-là, que le tableau se' décrocha.Moi, cette histoire des tableaux,... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,