samedi 26 novembre 2011

L'esprit de l'escalier

     "C'est l'esprit de l'escalier qui frappe quand tu te rends compte, arrivé en bas des marches, que tu n'as pas dit tout ce que tu voulais dire. C'est à ce moment là que te viennent les meilleurs répliques, les réponses les plus pertinentes, et... il est trop tard."  Paola Calvetti L'amour à la lettre A  Un début d'autre chose aussi...  
Posté par ombretlumiere à 10:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 13 novembre 2011

Passages

    Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves.Seules les traces font rêver.René Char                
Posté par ombretlumiere à 17:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 5 novembre 2011

L'amour comme valeur

  En dépit des difficultés de mon histoire, en dépit des malaises, des doutes, des désespoirs, en dépit des envies d'en sortir, je n'arrête pas d'affirmer en moi-même l'amour comme une valeur. Tous les arguments que les systèmes les plus divers emploient pour démystifier, limiter, effacer, bref déprécier l'amour, je les écoute, mais je m'obstine: “Je sais bien, mais quand même...” Je renvoie les dévaluations de l'amour à une sorte de morale obscurantiste, à un réalisme-farce, contre lesquels je dresse le réel de la... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 17:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 2 septembre 2011

Toute chose semée par moi cheminera jusqu'à son terme

    "Toujours démuni et dépossédé, j'ai certes appris à n'être sûr de rien, et j'ai néanmoins la naïve conviction, indéracinable celle-là, que toute chose semée par moi, même seulement en pensée ou par le désir, cheminera jusqu'à son terme, irrésistiblement, comme indépendamment de ma volonté, pour s'épanouir à des moments peut-être proches, peut-être lointains - - peut-être dans une autre vie ? —, où je ne m'y attendrai pas. Ma tâche principale consistera plutôt à apprendre à les repérer, ces moments." François... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 17:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 14 juin 2011

Châteaux éphémères

      "Qu'un grain se glisse dans la blessure si mal refermée et tout bascule : amours, rêves, certitudes. Notre chemin se perd sous le sable, pierre sans mémoire qui coule entre nos doigts, chair des destins fragiles, ciment des châteaux éphémères."   Philiippe Grimbert    Un garçon singulier     
Posté par ombretlumiere à 11:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 22 mai 2011

Poussière d'or

     "Le temps est comme un sablier brisé en sa base qui se déverse dans un océan de sable dans lequel viennent s'échouer nos souvenirs dorés. Nous seuls pouvons distinguer et conserver la trace de ces poussières d'or."       Une phrase empruntée à mon frère que je découvre poète à ses heures...   L'un des garants de nos belles poussières d'or...  
Posté par ombretlumiere à 13:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 6 mai 2011

De combien de nuits a besoin le jour pour être jour?

     "La présence est lumière mais elle ne peut être pressentie qu'à travers l'ombre. Le tout est dans la répartition : de combien de nuits a besoin le jour pour être jour?"   Yves Prié    
Posté par ombretlumiere à 20:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 14 avril 2011

L' espace du souffle

    Tao Bonheur — ou comment dire cet espace du souffle élargi tout à coup aux dimensions du ciel quand l’instant d’avant : vertige, angoisse, que sais-je? tu trébuchais   à chaque pas sur ton propre corps. Parler est impossible et toi-même peu digne d’ouvrir la bouche ici, sinon peut-être, oui, comme un poisson sur l’herbe   entre les jambes du pêcheur qui rêve. L’ombre de la ligne n’empêche pas le courant, ni ta main crispée le temps qui passe, laisse aller, laisse, car tout est perte   et... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 17:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 21 février 2011

Pourquoi, ce matin, me choisirais-je ?

    Que ne puis-je retarder d’être moi, paresser dans l’état universel ?   Pourquoi, ce matin, me choisirais-je ? Qu’est-ce qui m’oblige à reprendre mes biens et mes maux ? Si je laissais mon nom, mes vérités, mes coutumes et mes chaînes comme rêves de la nuit, comme celui qui veut disparaître et faire peau neuve, abandonne soigneusement au bord de la mer, ses vêtements et ses papiers ? N’est-ce point à présent la leçon des rêves et l’exhortation du réveil ? Et le matin d’été, le matin, n’est-il le moment et... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 11 février 2011

Se transformer dans l'incomplet...

"Vivre c'est se tarnsformer dans l'incomplet"     "L’esprit vole de sottise en sottise comme l’oiseau de branche en branche. Il ne peut faire autre chose. L’essentiel est de ne point se sentir ferme sur aucune. Mais toujours inquiet; et l’aile prête à fuir cette plus haute et dernière proposition où il vient croire qu’il domine."   Paul Valéry
Posté par ombretlumiere à 22:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,