mercredi 26 août 2015

chacun de nous est la page d'un livre

                        "Jasper Gwyn disait que chacun de nous est la page d'un livre, mais d'un livre que personne n'a jamais écrit et que nous cherchons en vain dans les rayonnages de notre esprit. Il m'a dit que ce qu'il essayait de faire était d'écrire ce livre pour les gens qui venaient le voir. Il fallait réunir les bonnes pages. Il était sûr d'y arriver." Mr Gwyn de Baricco
Posté par ombretlumiere à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 22 novembre 2014

Les ailes des esprits dans les pages des livres

poésie reprise en musique par Chanson Plus Bifluoree que je vous invite à decouvrir - Ecrit après la visite d'un bagne                                                   "Dieu, le premier auteur de tout ce qu'on écrit, A mis, sur cette terre où les hommes sont ivres, Les ailes des esprits dans les pages des livres. Tout homme ouvrant un livre y trouve une aile, et... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 9 novembre 2014

Les livres, ces infimes morceaux d'âmes

  "Les livres portaient les espoirs démesurés et les doutes abyssaux de leurs auteurs, ce qu'ils avaient vécu et ce qu'ils auraient aimé vivre, ainsi que d'infimes morceaux d'âme dont ils n'avaient pas conscience" Sous les couvertures de Bertrand Guillot      
Posté par ombretlumiere à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 12 mai 2013

Conduire les mots

  "C'est vers ce désert qu'il faut conduire les mots, troupeau nomade en quête d'images nouvelles. Troupeau errant sans fin, car le désert se déplace à mesure. Le désert est toujours ailleurs. Il glisse, dérive, s'allonge. Immensité pure en lente dilatation. Mots en recherche d'images improbables, car au désert, le visible tremble, bascule, et s'efface. Visible arasé, abrasé, si nu." Sylvie Germain  
Posté par ombretlumiere à 17:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 5 janvier 2013

les mots tels des flocons insaisissables sur le paysage de nos vie...

  Entrainée par le courant de la vie et ses detours insoupconnés... Aujourd'hui ne ressemble pas a ce qu'hier avait pu imaginer...   Et aujourd'hui le temps me manque vraiment pour pour venir (entre autre) regulièrement sur ces pages qui me sont chères  et que je n'ai pas envie d'abandonner meme si mes passages se font de plus en plus rares. Une petite balades sur le net, je retrouve un lien archivé dans mes favoris sur un de mes anciens navigateurs et  je decouvre ces mots simples et beaux... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 10:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 11 novembre 2012

L’irracontable

    C'est là que je veux aller, dans ces pays perdus, ces terres de non-dits...     comme dans l'amour on cherche à rejoindre l'autre dans ce qu'il a de plus secret et que seul parfois le corps finit par livrer...                                                                                    ... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 30 novembre 2011

Lire est une manière de donner son épaisseur et son sens au monde qui vous entoure

" Lire n'est pas une façon de « s'enfermer dans les livres », ou de tourner le dos au présent, au contraire. C'est une manière de donner son épaisseur et son sens au monde qui vous entoure. L'univers des livres peuple le monde réel de ses fantômes absolument vivants. Comme dans une grande ville, où le présent le plus moderne rencontre les restes du passé, produisant une espèce de commotion historique constante."   "Nous agissons comme nous le pouvons, dans une semi-obscurité, dans la crainte et le tremblement,... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 8 octobre 2011

Nuage de douceurs

      Le silence   Un nuage de sucre Un étang de vanille Une fourrure de frangipane Un sirop de laine   Le silence   Une larme de velours   Une rosée de jasmin Une source de lavande Un ruisseau de cristal   Le silence   Harpe de verre Violon de plumes Flûte de rosé Clavecin de pollen   Le silence   Brise de duvet Ou rivière de coton Lac de satin Derrière une fenêtre de soie   Le silence   Un pétale de miel  Un arum de neige Une... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 23:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 29 juillet 2011

Nous lisons parce que ça ne sert à rien

  "La lecture n'est pas contre la vie. Elle est la vie, une vie plus sérieuse, moins violente, moins frivole, plus durable, plus orgueilleuse, moins vaniteuse, avec souvent toutes les faiblesses de l'orgueil, la timidité, le silence, la reculade. Elle maintient, dans l'utilitarisme du monde, du détachement en faveur de la pensée. Lire ne sert à rien. C'est pour cela que c'est une grande chose. Nous lisons parce que ça ne sert à rien. "   Dantzig Pourquoi lire?  
Posté par ombretlumiere à 18:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 23 juillet 2011

Un être en guerre, c’est un homme pour qui la défaite a déjà eu lieu

  "La violence est une «faille béante» dans le destin de tout être humain. Porté par cette conviction, l’auteur de L’Origine de la violence (éd. du Passage, 2009) poursuit son exploration de la férocité contemporaine : l’argent permet la réalisation des rêves, mais sa possession peut se retourner contre ceux-là mêmes auxquels elle prétend bénéficier. Elle est une source inépuisable de conflits, de brutalités morales et physiques entraînant perte des repères, négation de l’éthique et des droits fondamentaux. Fabrice Humbert... [Lire la suite]
Posté par ombretlumiere à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,