accumulation

 

"La question de l'accumulation", avait écrit Adrian.

Vous misez sur un cheval il arrive premier, et vos gains sont reportés à la course suivante, et ainsi de suite. Vos gains s'accumulent. Mais les pertes s'accumulent-elles? Pas sur les champs de courses: là on ne perd que sa mise initiale. Mais dans la vie? Peut-être qu'ici des règles différentes s'appliquent. On parie sur une relation, elle échoue; on passe à la suivante, elle échoue aussi: et peut-être que ce qu'on perd, ce n 'est pas simplement deux mises, mais un multiple de ce qu'on a misé. C'est l'impression que ça fait, en tout cas. La vie n'est pas qu'addition et soustraction. Il y a aussi l'accumulation, la multiplication, de la perte, de l'échec.

 

Une fille, qui danse (The sense of ending) de Julian Barnes