de_l_autre_cot___de_l_horizon.jpg

IMG_0097.jpg

IMG_0091.jpg

Elle contemple la pénombre se dissoudre sous la très lente montée de la lumière qui affleure par nappes sourdes.
Le ciel alors se satine et ses chatoiements se font laiteux, vieil ivoire et argent, puis virent au gris cendré et enfin se violacent. Chaque saison a sa carnation, chaque heure un grain particulier dans ce dialogue sans fin échangé entre la mer et les nuées, dans ce conciliabule subtilement tramé par le soleil, le vent, les pluies. Et même lorsque décroît le chant de la lumière, qu’il s’assombrit jusqu’à parfois frôler le naufrage dans une grisaille étale, toujours perdure un soupçon de brillance, comme si, par une mystérieuse inversion, un glacis lumineux avait été étalé en fond de l’immensité du ciel et que toute couleur apparaissent ensuite, fût-ce du gris de plomb, du noir, demeurait malgré tout luminescente.

L’inaperçu  de Sylvie Germain


Ressourcée dans un lieu magnifique me voilà de retour pour un moment qui sera malgré tout assez court car d''autres horizons m'appellent
Et tant mieux car je pensais avoir là-bas réussi à me délester du poids  de soucis ordinaires qui pèsent en ce moment plus qu'il ne faudrait...
Il y a de ces moments où l'on surnage, plus qu'on ne nage dans le cours des jours,  la tête maintenue  hors de l'eau, l'énergie du fond bien là en sourdine faisant avancer toujours un peu plus loin, cherchant aussi à s'économiser. mais  l' état de flottaison impossible à trouver malgré tout...
Rien de grave rassurez-vous!
Un essoufflement...
Des soucis qui se règlent, on pense apercevoir un coin de ciel bleu, des rayons de soleil  réels mais finalement très brefs...Et resurgissent ailleurs d'autres nuages orageux,auxquels on ne attendait pas...

Question temps, c'était aussi le cas la semaine dernière. Le reste rien à redire bien au contraire!
J'étais dans un endroit magnifique: la presqu'ile de Giens. Un ressourcement total malgré ce temps exécrable alors qu' il faisait beau partout ailleurs!

Aucun regret malgré tout.


C 'est bien le cas avant et depuis mon retour en ce qui concerne des contrarietés. J'ai beau puiser dans cette belle  énergie amassée mais déjà  je m'épuise...


Ne m'en voulait pas trop de mon absence-présence.
Je ferai mieux,
dès que possible...