img_4835img_4837_1img_4836_1


                                                               

                                                     Il y a cette brèche dans le temps:
                                                     l'amour dans le suspens des heures,
                                                     on y voit un jardin immobile comme si
                                                     autrefois et demain n'existaient plus
                                                     qu'un même instant
                                                     et nous ne connaissons d'autre lieu
                                                     que cette parole où s'unissent
                                                     l'arbre et la voix, l'énigme et l'horizon.
                                                     Il y a cette approche du matin
                                                     qui n'est pas encore jour
                                                     c'est le matin du temps                                  l'envers
                                                     de l'âge                                            cette vie cachée
                                                     sous la peau                        le chiffre exact de l'amour
                                                     ni danse ni brouillard                        la vie simplement
                                                     et son invisible fil sous les mots,                       la vie.

Lionel Ray